FANDOM


(Page créée avec « Ils sont plus grands que les Uruk-Haï normaux, donc plus redoutables, mesurant environ 6 pieds et demi de haut et pesant dans les 300 livres. Après qu'ils aient été en... »)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
Ils sont plus grands que les Uruk-Haï normaux, donc plus redoutables, mesurant environ 6 pieds et demi de haut et pesant dans les 300 livres. Après qu'ils aient été envoyé dans la bataille, il est dit que l'arrondi de leurs casque a été ajusté et rempli du sang de leurs ennemis puis pressés sur leurs têtes. L'odeur enivrante du sang a réveillé une soif de sang qui les rend insensibles à la douleur.
+
Ils sont plus grands que les Uruk-Haï normaux, donc plus redoutables, mesurant environ 6 pieds et demi de haut et pesant dans les 300 livres. Après qu'ils aient été envoyés dans la bataille, il est dit que l'arrondi de leurs casques a été ajusté et rempli du sang de leurs ennemis puis pressés sur leurs têtes. L'odeur enivrante du sang a réveillé une soif de sang qui les rend insensibles à la douleur.
   
Les Berserkers n'ont alors aucune considération pour la sécurité personnelle, ne portent pas d'armures, hormis leurs casques, et on s'attend à ce qu'ils combattent jusqu'à la mort . Dans ''Les Deux Tours'', Saruman donne comme un tâche à un Berserker de mettre le feu à une mine explosive plantée par les Uruk-Haï. Etant plus résistants que les Uruk-Haï normaux, Legolas ne parvient pas à le tuer.
+
Les Berserkers n'ont alors aucune considération pour leur sécurité personnelle, ne portent pas d'armures, hormis leurs casques, et on s'attend à ce qu'ils combattent jusqu'à la mort. Dans ''Les Deux Tours'', Saroumane ordonne à un Berserker de mettre le feu à une mine explosive plantée par les Uruk-Haï. Etant plus résistants que les Uruk-Haï normaux, Legolas ne parvient pas à le tuer.
 
[[File:18 4NSjH.jpg|thumb|300x300px]]
 
[[File:18 4NSjH.jpg|thumb|300x300px]]

Version du février 22, 2015 à 15:23

Ils sont plus grands que les Uruk-Haï normaux, donc plus redoutables, mesurant environ 6 pieds et demi de haut et pesant dans les 300 livres. Après qu'ils aient été envoyés dans la bataille, il est dit que l'arrondi de leurs casques a été ajusté et rempli du sang de leurs ennemis puis pressés sur leurs têtes. L'odeur enivrante du sang a réveillé une soif de sang qui les rend insensibles à la douleur.

Les Berserkers n'ont alors aucune considération pour leur sécurité personnelle, ne portent pas d'armures, hormis leurs casques, et on s'attend à ce qu'ils combattent jusqu'à la mort. Dans Les Deux Tours, Saroumane ordonne à un Berserker de mettre le feu à une mine explosive plantée par les Uruk-Haï. Etant plus résistants que les Uruk-Haï normaux, Legolas ne parvient pas à le tuer.

18 4NSjH
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .