La chanson de Gil-galad est une partie d'un chant elfique traduit par Bilbon. Elle est longue, mais ne concerne ici que la partie présentant le déclin de Gil-galad. En effet, Aragorn arrête Sam avant qu'il n'entame la partie sur le Mordor, craignant d'attirer les Cavaliers Noirs. Sam en chante donc une partie, alors que Merry questionne Aragorn sur Gil Galad le dernier Haut Roi des Elfes Noldor[1].

Chanson[modifier | modifier le wikicode]


Gil-galad était un roi des Elfes
De lui, les ménestrels chantent tristement :
Le dernier dont le royaume fut beau et libre
Des montagnes à la mer.

Son épée était longue et sa lance aiguë;
Son heaume brillant se voyait de loin;
Les étoiles innombrables des champs du ciel
Se reflétaient sur son écu d'argent.

Mais il y a bien longtemps, il s'en fut à cheval.
Et où il demeure, nul ne le sait;
Car dans les ténèbres tomba son étoile,
En Mordor, où s'étendent les ombres.



Gil-galad was an Elven-king.
Of him the harpers sadly sing:
the last whose realm was fair and free
between the Mountains and the Sea.

His sword was long, his lance was keen,
his shining helm afar was seen;
the countless stars of heaven's field
were mirrored in his silver shield.

But long ago he rode away,
and where he dwelleth none can say;
for into darkness fell his star
in Mordor where the shadows are.

Notes et Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Cette scène du livre Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau est décrite dans le livre I, chapitre 11 (Un poignard dans le noir)
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.