JRR Tolkien.jpg

Tolkien durant la Première Guerre Mondiale

John Ronald Reuel Tolkien était un écrivain, poète, philologue et professeur d'université anglais d'origine français et allemand, né le 3 janvier 1892 à Bloemfontein et mort le 2 septembre 1973 à Bornemouth. Il a été principalement connu en tant qu'auteur des romans de fantasy Bilbo le Hobbit et de la célèbre œuvre mondialement connu et aimé Le Seigneur des Anneaux.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

J. R. R. Tolkien était professeur d'anglo-saxon à l'université d'Oxford de 1925 à 1949, et professeur de langue et de littérature anglaise à Merton College de 1945 à 1959. Ami proche de C. S. Lewis, il était, comme lui, membre du groupe littéraire connu sous le nom d'Inklings. Tolkien fut nommé commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique par la reine Élisabeth II le 28 mars 1972.

Emblême de J. R. R. Tolkien

Après sa mort, son troisième fils Christopher publie plusieurs ouvrages basés sur les nombreuses notes et manuscrits inédits de son père, dont Le Silmarillion. Avec Bilbo le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux, ces livres forment un ensemble uni de récits, poèmes, essais et langues construites concernant le monde imaginaire d'Arda, dont la Terre du Milieu est le continent principal. Dans les années 1950, Tolkien donne le nom de legendarium à ces écrits.

Idéologie[modifier | modifier le wikicode]

Tolkien fut connu pour être un fervent catholique mais aussi un patriote. Il se désola notamment de l'invasion normande en 1066, car selon lui l'Angleterre s'était bien trop francisée. Une de ses théories sur la Bataille de Hastings est que, si les Anglais avaient eu des chevaux comme les Normands, ils auraient empêché l'invasion. Une autre idéologie, liée cette fois à son expérience à la guerre, dit que l'héroïsme du guerrier s'est perdu quand les machines sont arrivées sur les champs de bataille. Cela est aussi lié à sa haine contre le moteur en général.

Travaux sur ses écrits[modifier | modifier le wikicode]

Tolkien plus âgé

De nombreux auteurs ont publié des ouvrages de fantasy avant Tolkien. Au-delà de Tolkien, l'auteur met l'accent sur l'influence de William Morris, George MacDonald, Robert E. Howard et E. R. Eddison, mais le succès majeur remporté par Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux au moment de leur publication en poche aux États-Unis a eu pour conséquence directe une renaissance populaire du genre, qui a conduit à considérer Tolkien comme le « père » de la fantasy moderne. Ses ouvrages  ont eu une influence majeure sur les écrivains de fantasy ultérieurs. En 2008, le The Times l'a classé sixième d'une liste des « 50 plus grands écrivains britanniques depuis 1945 ». Il fut ami avec l'écrivain C.S. Lewis, qui est l'auteur du Monde de Narnia. Mais quand Tolkien a lu Narnia, il a avoué à son ami, qu'il n'aimait pas trop cette saga.

Il a un petit fils qui est lui aussi écrivain, se nommant Simon Tolkien, qui se tourne plus vers le genre policier.

JRR Tolkien

Du conte des fées
[modifier | modifier le wikicode]

Tolkien fait dans cet essai un travail sur le contes des fées : sa fonction, ses origines et ses répercussions. Il fait ainsi une étude sur les fées, aussi appelée elfe en France puis elf dans les pays anglo-saxons. Il explique là le rapport entre les fées et leur environnement et leurs différences avec les Hommes. Il donne plusieurs noms de contes, expliquant que l'origine des contes de fées remonte à l'époque des auteurs français comme Charles Perrault, qui a écrit notamment Cendrillon ou Le Petit Chaperon Rouge.

Arbre généalogique de la descendance de J.R.R. Tolkien.

Ses livres[modifier | modifier le wikicode]

Certains ont entièrement écris par J.R.R Tolkien alors que d'autres ont été récupérés et édités par son fils, Christopher Tolkien.

  • Le Hobbit (1937)
  • Le Fermier Gilles de Ham (1949)
  • Le Retour de Beorhtnoth, fils de Beorhthelm (1953)
  • Le Seigneur des Annneaux : La Communauté de l'Anneau (1954)

Les Deux Tours (1954)

Le Retour du Roi (1955)

  • Smith de Grand Wootton (1967)
  • The Road Goes Ever On (1967)
  • L'album de Bilbo le Hobbit (1974)
  • Guide to the Names in The Lord of the Rings (= Le Guide des Noms dans le Seigneur des Anneaux)(1975)
  • Les lettres du Père Noël (1976)
  • Le Silmarillon (1977, édité par son fils, Christopher Tolkien).
  • Contes et Légendes Inachevés (1980, édité par Christopher Tolkien).
  • Lettres (1981)
  • Monsieur Merveille (1982)
  • Histoire de la Terre du Milieu (douze tomes : le premier en 1983 et le dernier en 1996)
  • Le Livre des contes perdus (1983)
  • Le Second Livre des contes perdus (1984)
  • Les lais du Beleriand (1985)
  • La Formation de la Terre du Milieu (1986)
  • La Route perdue et autres textes (1987)
  • The Return of the Shadow (1998)
  • The Treason of Isengard (1989)
  • The War of the Ring (1990)
  • Sauron defeated (1992)
  • Morgoth's Ring (1993)
  • The War of the Jewels (1994)
  • The Peoples of the Middle-Earth (1996)
  • Roverandom (1998)
  • Faërie et autres textes (2003)
  • Les Enfants de Hurin (2007)
  • The History of the Hobbit (2007)
  • La légende de Sigurd et Gudrun (2009)
  • La Chute d'Arthur (2013)
  • L'Histoire de Kullervo (2015)
  • Beren et Luthien (2017)
  • La Chute de Gondolin (2018)

J. R. R. Tolkien.jpg




Tolkien ^^.jpeg

Jrr-tolkien.jpg

Père Tolkien.png

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .