FANDOM



Maedhros blason

blason de Maedhros

Maedhros le roux était le fils aîné de Fëanor et de Nerdanel. Il possédait, fait rare parmi les Noldor, la chevelure brun-roux de son grand-père maternel Mahtan, ce qui lui valut le surnom de Russandol. Certains de ses frères eurent cette chevelure aussi.

Maedhros-Thangorodrim

Maedhros libéré par Fingon

Aux côtés de ses frères et de son père, il prêta le Serment de Fëanor et suivit son père en Terre du Milieu. Peu de temps après le retour des Noldor, Maedhros fut capturé par Morgoth, qui l'enchaîna par le poignet droit sur le flanc d'un des sommets du Thangorodrim. Il resta là des années entières jusqu'à ce que la bravoure de son grand ami Fingon, aidé par l'aigle Thorondor, ne le libère. Toutefois, Fingon dut pour cela lui trancher le poignet droit, et Maedhros combattit dès lors avec l'épée dans la main gauche.

Maedhros et ses suivants s'installèrent par la suite dans le Beleriand oriental, au cœur d'une région de collines, et Maedhros bâtit sa capitale-forteresse sur la plus élevée d'entre elles : Himring. Il resta là plus de quatre cents ans, et même les hordes d'Orques qui déferlèrent sur le Beleriand lors de la bataille de Dagor Bragollach ne purent prendre la forteresse d'Himring.

Maedhros2

Maedhros

Après les exploits de Beren et Lúthien, Maedhros pensa que le moment était bien choisi pour lancer une attaque contre Morgoth. Il réunit autant de forces qu'il put au sein de l'Union de MaedhrosElfesNains et Hommes ; toutefois, la mauvaise réputation qu'avaient acquise les Fils de Fëanor poussa Thingol à n'envoyer aucune armée. La bataille qui s'ensuivit fut finalement une défaite retentissante pour les Noldor, du fait de la trahison des Orientaux, et Maedhros dut, comme ses frères, fuir vers le sud.

Toutefois, leur Serment tenait encore les Fils de Fëanor, aussi attaquèrent-ils souvent les possesseurs successifs du Silmaril de Beren et Lúthien : ils fondirent sur Doriath pour reprendre le Silmaril à Dior, sans succès ; ils retentèrent leur chance aux Havres des Bouches du Sirion, sans plus de réussite. À la fin

du Premier Âge, seuls Maedhros et Maglor avaient survécu.

Après la chute de Morgoth, Eönwë, le héraut de Manwë, récupéra les deux Silmarils qui se trouvaient encore sur sa Couronne de Fer. Si Maglor était d'avis d'abandonner leur Serment, Maedhros ne voulait pas le trahir et il finit par convaincre son frère. Les deux Noldor s'introduisirent discrètement dans le camp d'Eönwë et lui volèrent les Silmarils, en prenant un chacun ; mais les actes néfastes qu'avaient commis Fëanor et ses fils leur avaient retiré tout droit à la possession des Silmarils, et ceux-ci brûlèrent les mains de Maglor et de Maedhros. Celui-ci, fou de douleur, se jeta dans une crevasse avec le Silmaril.

Maedhros

Maedhros

Mort de Meadhros

mort de Maedhros

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .