FANDOM



Maeglin blason

blason de Maeglin

Fils unique d'Eöl et d'Aredhel Ar-Feiniel, Maeglin naquit dans l'ombre de la forêt de Nan Elmoth, ce qui lui valut son nom de Lómion, l'enfant de la pénombre. Rusé et assoiffé de savoir, il pressa sa mère de le conduire à ses ancêtres Noldor dans la cité cachée de Gondolin, allant contre la volonté de son père.

Ils s'enfuirent de la forêt et se rendirent à Gondolin en secret. Ils furent accueillis par Turgon, son oncle, et Maeglin ne s'opposa pas à la mise à mort de son père qui les avait suivis en toute hâte pour les convaincre de retourner à Nan Elmoth. Dès lors, Maeglin devint un puissant de Gondolin et eut de nombreux disciples dans l'art de la forge. Il érigea la septième porte de Gondolin, dite la Grande, la Porte d'Acier, mais son désir véritable restait inassouvi. Car il aimait en secret Idril Celebrindal, la fille du roi, mais elle lui préféra Tuor qu'elle épousa.

Lors d'une expédition en dehors des remparts de Gondolin, au mépris des ordres de Turgon, Maeglin fut capturé et amené devant Morgoth. Là, il fut torturé afin qu'il livre l'emplacement de la Cité Cachée. C'est lorsque Morgoth lui promit le pouvoir sur Gondolin et la main d'Idril que Maeglin accepta.

Il retourna à Gondolin et œuvra pour Morgoth en silence. Lorsque les légions de Morgoth détruisirent la ville, Maeglin combatit Tuor et périt écrasé sur les rochers d'Amon Gwareth, là même où son père avait été jeté.
Maeglin

Maeglin à Gondolin

Maeglin-0
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .