FANDOM


Histoire Modifier

Quelques années après les exploits de Beren et Lúthien, Maedhros, jugeant le moment venu de récupérer les Silmarils  en exécution de son serment, appela tous les Elfes et leurs alliés à la guerre contre le Morgoth et créa ce qu'on appela l'Union de Maedhros. Mais par la faute de l'orgueil de Maedhros, Thingol refusa de venir combattre à leurs cotés, ne laissant partir que Mablung et Beleg. Là étaient les fils de Fëanor, leurs vassaux humains, leurs alliés Nains, Fingon et toute sa maison dont Húrin, menant le Peuple de Hador. Pour la première fois, Turgon était venu avec toute l'armée de Gondolin sur le lieu de la bataille, devant Angband, sur la plaine d'Anfauglith.

Mais Fingon lança ses forces trop vite, ses armées ne purent résister aux provocations des Orques et se jetèrent follement dans la bataille, risquant le pire et se faisant encercler avec une partie de l'armée de Maedhros, venue à son secours. Alors Turgon attaqua les arrières des forces commandées par Gothmog et brisa l'encerclement, tout comme les armées maléfiques. À ce moment, la bataille semblait gagnée, et Morgoth défait. Mais la trahison des Hommes d'Ulfang se produisit alors, certains fuyant le combat, d'autres changeant de camp, faisant basculer la domination sur le champ de bataille. Tous furent inexorablement encerclés et massacrés, tous sauf Turgon et l'armée de Gondolin qui purent s'échapper par le Sirion, grâce à Húrin qui défendit le passage, et fut fait prisonnier.

La Bataille des Larmes Innombrables fut la bataille rangée la plus sanglante du Premier Âge, là où les espoirs des Eldar de vaincre Morgoth s'évanouirent. Cette bataille fut un tel désastre que le royaume de Morgoth s'étendit sur tout le Beleriand, hormis certains havres de paix, comme Doriath, Gondolin ou Nargothrond, promis à un destin pire encore.

Glaurung(1)

Glaurung

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .