FANDOM



Cet article concerne de nombreux évènements, personnages, lieux et autres qui n'ont pas été inventés par J.R.R. Tolkien.

Guillemet
Quand je serai chef de guerre, ces oiseaux se régaleront de vos tripes !
— Ratbag

Ratbag, aussi connu sous le titre de Ratbag la Mauviette, est un Orque dans le jeu La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor et un allié de Talion.

Il est devenu l'allié de Talion, qui tentera de l'élever au rang de chef de guerre tout au long du jeu, en échange d'informations sur les Capitaines Noirs. Alors que c'était d'abord incertain, Ratbag exécute finalement les ordres de Talion,

DescriptionModifier

La Terre du Milieu : L'Ombre du MordorModifier

L'Uruk Ratbag a des rêves de pouvoir, même s'il ignore ce qu'il pourrait bien en faire. Incapable de brandir une arme, il tentera (idiotement, diront certains) d'arriver au sommet de l'Armée de Sauron en s'alliant au grand ennemi de son peuple, l'Immortel.

Ratbag est convaincu que le Rôdeur l'aidera à devenir chef de guerre et, une fois au pouvoir, qu'il conservera l'ensemble de ses conquêtes. Ses multiples cicatrices témoignent de son incompétence et de ses nombreuses défaites. Cette petite créature veule n'a qu'un seul moyen de parvenir à ses fins : avec l'aide d'un autre.

La Terre du Milieu : L'Ombre de la GuerreModifier

Survivant, lâche ou les deux?

«Ne te méprend pas. J'ai presque du respect pour Ratbag. Qui d'autre est allé aussi loin avec aussi peu?» -Brûz

Ratbag est soit le plus grand survivant du Mordor, soit le plus chanceux des Orques. Plutôt chétif pour un Uruk. Ratbag parvient à survivre (et même à prospérer) malgré des compétences de combattant médiocres, une stupidité effrayante, une tendance à l'aveuglement et à l'arrogance, et un comportement général qui suscite chez la plupart des Orques des envies de meurtre.

Ligoté et laissé pour mort par d'autres Uruks, Ratbag convainquit Talion de le libérer en échange d'informations sur le moyen de tendre un piège aux chefs de guerre haut gradés. Ils finirent par former un partenariat précaire qui permit à Ratbag de grimper les échelons de la hiérarchie des Orques en tant qu'espion pour Talion.

Ratbag finit par devenir chef de guerre avec l'aide de Talion, mais son règne fit abrégé lorsque le Marteau, un serviteur de Sauron, sembla le tuer d'un seul coup, Ratbag survécut, mais il fut capturé par une bande d'Orques en même temps qu'un Olog. Il parvint une fois encore à s'en tirer en s'échappant avec l'Olog, qu'il nomma «Rôdeur» en hommage à Talion. Ratbag et «Rôdeur» se sont élevés dans les rangs de l'armée orque jusqu'à prendre la tête d'une forteresse sous les traits d'un chef suprême mythique à deux têtes dénommé l'Etten.

HistoireModifier

Après que Talion ait tué tous les Uruks rivaux de Ratbag (d'abord un capitaine, ensuite le garde du corps d'un chef de guerre et finalement le chef de guerre lui-même), qui les met à ses ordres, il jure que personne n'arrêtera Talion sous sa gouverne, à moins qu'ils soient eux-mêmes chefs de guerre.

Une fois les derniers chefs de guerre éliminés et le monument de Sauron détruit, le Marteau vient questionner les chefs Uruks à propos de cet échec, ce à quoi le groupe d'Uruks répond en désignant Ratbag, qui est maintenant le seul chef de guerre dans la région, et bien insignifiant devant l'imposant Marteau. Après avoir complimenté Ratbag pour être toujours en vie, il lui asséna un coup du marteau qui lui vaut son titre puis jeta le corps inanimé.

Ratbag survécut, mais il fut enlevé par un groupe d'Uruks. Il parvient à s'échapper avec l'aide d'un Olog, qu'il appela «Rôdeur». Ces derniers parvinrent à monter dans la hiérarchie orque et à prendre la tête d'une forteresse, ensemble, sous les traits d'un chef suprême imaginaire.

NotesModifier

  • Les événements et personnages de L'Ombre du Mordor et de L'Ombre de la Guerre ne sont pas canon dans l'univers de Tolkien puisqu'ils n'ont pas été inventés par celui-ci.
  • Ratbag est l'un des seul Orque à aider volontairement Talion, il n'a jamais été dominé.

ApparitionsModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .