FANDOM


Deuxième fils de Fingolfin, Turgon naquit en Eldamar et participa à l'exode des Noldor vers la Terre du Milieu pour reprendre les Silmarils à Morgoth. Trahi par Fëanor, il fut de ceux qui traversèrent l'Helcaraxë où il perdit sa femme Elenwë. Au Beleriand, Turgon régna à Vinyamar au pays de Nevrast, sur la côte ouest.

Turgon à Vinyamar

Turgon à Vinyamar

En l'an 53 du Premier ÂgeUlmo lui apparut et lui montra la vallée secrète de Tumladen. Après cinquante-deux ans de travaux, la ville de Gondolin fut achevée et Turgon y conduisit son peuple qui y demeura jusqu'à la bataille de Nirnaeth Arnoediad, en 472 . En effet, Turgon s'était toujours opposé à une participation ouverte à la guerre contre Morgoth, qui aurait pu lui livrer l'emplacement de sa cité.

Son intervention durant la Bataille des Larmes Innombrables ne put pourtant assurer la victoire aux Noldor, et Turgon dut battre en retraite, ses arrières protégés par les guerriers du Peuple de Hador.

En 495 , Ulmo envoya Tuor, fils de Huor, à Gondolin, guidé par l'Elfe Voronwë. Tuor épousa la fille de Turgon, Idril Celebrindal, et fut à l'origine de la trahison de Maeglin, et ainsi de la destruction de Gondolin par les armées de Morgoth.

Turgon mourut durant le sac de sa cité. On notera qu'il fut le possesseur de Glamdring, l'épée dont hérita Gandalf lors de l'Expédition d'Erebor.

Turgon et glamdring

Turgon avec son épée Glamdring

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .